• Waterzooï de poulet à la blanche de Hoegaarden et poivre rose

     

    Ce soir, je suis de sortie !  J'ai déjà été de sortie aussi samedi passé avec mes copains blueseux.  Nous avons été à Tamines voir un concert de Howlin' Bill  (excellent groupe de blues anversois).

    Quant à ce soir, je vais au Montmartre à Bruxelles pour un "tribute to STATUS QUO" interprété par, apparemment, un excellent groupe belge WHATEVER YOU WANT .  J'espère passer une bonne soirée car j'aime beaucoup STATUS QUO.

    Vous aurez déjà remarqué que je suis très très musique (blues et rock), mais depuis quelques temps j'ai vraiment envie d'aller à des concerts.  Je ne sais pas ce qu'il se passe, mais j'en ai besoin !   

     

    Avant de partir, je vous propose mon deuxième plat préparé et emmené chez Fabienne pour la venue de Marie-France (voir ici).

    Les photos ne sont pas terribles, mais c'est tout ce que j'ai.

     

    Waterzooï de poulet à la blanche de Hoegaarden et poivre rose

     

    Pourquoi ai-je appelé cette recette "waterzooï" ?  Je n'en sais trop rien.  Mark a raison en disant que le terme "waterzooï" n'est pas trop approprié à cette recette.  Et il a raison (voir  ici).  Alors… waterzooï ? blanquette ? vol-au-vent ?

    Aucun des trois !  Pour faire simple, je dirais "blancs de poulet à la blanche de Hoegaarden et poivre rose".  Mais bon…

     

    Ingrédients pour 4 personnes :

     

    - 800 g de blancs de poulet

    - 2 à 3 càs rases de poivre rose (en saumure)

    - 40 cl de bière Blanche Hoegaarden

    - 40 cl de fond de volaille en bocal (maison c'est mieux)

    - 40 cl de crème fraîche 35% MG

    - 1 gros oignon

    - beurre doux

    - sel de Guérande du moulin

    - poivre du moulin

     

    Réalisation :

     

    Faire dorer et cuire (pas complètement) les blancs de poulet avec une càs de beurre dans une sauteuse anti-adhésive.  Saler et poivrer en cours de cuisson. Les retirer de la sauteuse et les réserver au chaud sur une assiette recouverte de papier alu.

     

    Hacher finement l'oignon pendant la cuisson du poulet.

     

    Remettre une càs de beurre dans la sauteuse et y faire blondir l'oignon.

     

    Verser la bière sur l'oignon, faire réduire de moitié.

    Ajouter le fond de volaille, faire réduire.

    Terminer en ajoutant la crème fraîche et le poivre rose.  Laisser à nouveau réduire jusqu'à obtention d'une sauce nappante.  Si la sauce reste trop liquide, on peut ajouter un peu de sauceline (ou maïzena) pour l'épaissir, mais, pour ma part, je n'en ai jamais eu besoin.  Il suffit de bien faire réduire à chaque ajout de liquide.

     

    Rectifier l'assaisonnement.

     

    Couper les blancs de poulet en tranches biseautées de ± 2 cm d'épaisseur et les déposer dans la sauce afin de bien les réchauffer.

     

    Servir nappé de sauce, saupoudré de persil plat ciselé si envie.

     

    Habituellement, je sers toujours ce plat accompagné de pommes de terre vapeur.

     

    Waterzooi-poulet-Hoegaarden_1.jpg

    Pour cette soirée chez Fabienne, je l'ai accompagné de carottes cuites doucement avec un filet d'eau et un bouquet garni (thym, laurier).  Lorsque les carottes étaient tendres, j'ai ôté le bouquet garni, ajouté une grosse noix de beurre doux et une grosse pincée de mélange du trappeur.

     

    Waterzooi-poulet-Hoegaarden_2.jpg

     

     


    « Joyeuses Pâques !Noix de Saint-Jacques, asperges et jets de houblon à la bière »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Avril 2010 à 08:42
    MARK
    Je confirme que ce plat, dont j'a fait une variante peu après, était très très bon et que même si il y avait profusion de plats, j'en ai mangé une belle part.
    Bravo pour ce poulet à la Marielle
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 8 Avril 2010 à 17:27
    fabienne
    Enfin! quelle que soit le nom qu'on lui donne, peu m'importe à moi! c'était super bon! je suis happy d'avoir enfin la recette. Pas pour José...tu sais bien c'thom- mais pour mon fils et moi!
    3
    Aline
    Dimanche 21 Novembre 2010 à 00:47
    Aline
    Je garde cette recette précieusement. Je la cuisinerai probablement le 23 de ce mois car deux couples habitués du logis arrivent de Bretagne. Un des 2 zommes n'aime pas les boulets à la liégeoise, donc pas de sucré/salé. Ben voilà, il aura du poulet et pas n'importe lequel, du Marielle.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :