• Truffade au camembert

     

    Le week-end dernier a eu lieu la première édition du salon Mer & Vigne et Gastronomie (je vous en avais parlé ici).

    Mes impressions sur ce salon ?  Et bien je ne peux pas vous les donner, tout simplement parce que je n'y ai pas été pour cause de rage de dent depuis le 30 avril et des reins complètement en compote.  Lumbago ou tour de rein ?  Peu importe, l'un fait aussi mal que l'autre !  J'ai donc préféré rester à la maison et me limiter à faire les quelques petites courses "obligatoires".

     

    Le week-end dernier, j'ai aussi eu un an de plus au compteur, mais également une dent en moins (celle qui m'a causé la rage de dent) avec points de suture !  Hier, on m'a enlevé les points de suture mais j'ai encore un peu mal et quelques difficultés pour manger, mais cela va en s'estompant.

     

    Le week-end dernier aussi, le printemps s'en est allé pour faire place à l'automne, ou l'automne a chassé le printemps pour prendre sa place !  Peu importe, ça revient au même finalement !  Eh oui, on se croirait en novembre.  Un vrai temps de Toussaint!  On a remis la chauffage en route depuis !

     

    Alors, pour nous réchauffer, je nous avais préparé une truffade au camembert (pas la vraie truffade).  C'est une recette que j'ai trouvée il y a déjà de nombreuses années dans un magazine féminin, mais je ne me souviens plus lequel.  Truffade déjà faite maintes fois tellement c'est bon.

    La recette du magazine préconisait du camembert Coeur de Lion (beurk !)

    Pour ma part, j'achète toujours du camembert au lait cru, moulé à la louche.

     

    Je n'ai pas changé grand-chose par rapport à la recette du magazine, sauf le camembert, un peu le mode de cuisson, et j'y ajoute aussi de l'ail.

     

    Truffade au camembert

     

    Ingrédients pour 2 personnes :

     

    - ½ kg de pommes de terre à chair ferme, ici des Pompadour (très difficiles à trouver

       à Bruxelles, mais j'en profite un maximum tant que je peux en trouver)Truffade camembert 1

    - 100 g de lardons fumés

    - 1 gros oignon 

    - 10 cl de crème fraîche 35% MG

    - ½ camembert (125 g) Cœur de Lion

      Isigny Sainte-Mère

    - 2 gousses d'ail frais (sans germe)

    - sel de Guérande du moulin

    - poivre du moulin

     

     

     

    Réalisation :

     

    Eplucher les pommes de terre, les laver, et les couper en cubes.  Les faire blanchir

    2 minutes.  Les égoutter.

     

    Eplucher et émincer l'oignon.

     

    Préchauffer le four à th. 6 (180°C).

     

    Faire revenir les lardons dans une poêle anti-adhésive sans matière grasse.  Dès qu'ils sont dorés, les retirer de la poêle, et les égoutter sur du sopalin.

     

    Mettre l'oignon émincé dans la poêle et le faire revenir dans la graisse rendue par les lardons.  Egoutter.

     

    Eplucher les gousses d'ail et les couper en fines lamelles.

     

    Mettre le tout dans un saladier.  Ajouter le camembert coupé en cubes (avec la croûte) et la crème fraîche.  Saler, poivrer.  Bien mélanger.

     

    Beurrer légèrement un plat à four en terre et y verser le contenu du saladier.

    Enfourner pour 35 à 40 minutes.

     

    Servir bien chaud, accompagné d'une salade (ici mesclun, vinaigrette légère à l'huile d'olive extra vierge, balsamique blanc, sel, poivre, ciboulette ciselée).

     

    Truffade camembert 3

     

    Il n'y a plus qu'à se réchauffer tout en se régalant !

     

    Truffade-camembert_4.jpg

    Les photos sont très moches.  Je n'aurais pas dû utiliser de la vaisselle foncée.

     

    A bientôt…

     

     

     


    « Mer & Vigne et GastronomieFlamme aux poireaux et Munster »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 13 Mai 2010 à 15:53
    mamina
    Truffade au camembert, tartiflette normande? J'ai tout ce qu'il faut pour ce soir.
    2
    Jeudi 13 Mai 2010 à 19:17
    foodandfashion
    Tu es cruelle avec ta truffade! Un de mes plats préférés, que ma maman fait à chaque fois que je rentre au bercail. En général on se dispute avec mon frère à savoir qui aura la dernière part...
    Mais au camembert, je ne connaissais pas, pour la prochaine fois ; )
    3
    Jeudi 13 Mai 2010 à 20:24
    MARK
    Le pire dans la rage de dents est effectivement qu'on ne peut pas profiter du plaisir gastronomique.
    Ta recette me fait saliver, on a bien besoin de recettes de ce type en ce moment. Moi c'est aube de boeuf ce soir, tu vois qu'on est tous sur la même longueur d'onde. Et pourtant demain je vais nous faire des recettes frâiches et printanières, car je n'accepte pas cet automne qui va et qui vient, na!
    4
    Vendredi 14 Mai 2010 à 21:54
    OMVM - recettesprefe
    Je vois du camembert de ma région ! Seriez vous Normande vous aussi ? Bises
    5
    Vendredi 14 Mai 2010 à 22:05
    le gars astronomique
    Perso, je kiffe le Coeur de lion, car il coule et il pue . . .
    Pô très romantique, mais c'est pô c'que j'attends d'un camember.
    Au fait, la p'tite souris est passées ?
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
    6
    Dimanche 16 Mai 2010 à 18:03
    Clémence
    au camembert, ça doit être super bon aussi !
    7
    Dimanche 16 Mai 2010 à 21:15
    OMVM
    je te souhaite une bonne soirée, *
    8
    Samedi 22 Mai 2010 à 08:35
    Sylf
    Je ne connaissais pas du tout cette recette et elle a l'air succulente, moi qui adore le camembert !
    9
    Jeudi 10 Juin 2010 à 09:02
    helene06
    hum j'imagine parfaitement le goût!
    10
    Aline
    Dimanche 21 Novembre 2010 à 00:47
    Aline
    Mais si, mais si ,que les photos sont belles.
    J'aime aussi ce qu'elles contiennent.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    11
    Anne-Marie
    Dimanche 21 Novembre 2010 à 00:47
    Anne-Marie
    je l'ai préparée hier et c'est vraiment, vraiment trèèèèès bon. A refaire. Bisous.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :