• Fabrice Collignon


    Dans mon précédent billet, je vous parlais des sublimes pâtisseries de  Fabrice Collignon, achetées le 22 mai dernier pour le dessert de mon repas d'anniversaire.

     

    Certains blogueurs bruxellois ont eu la chance de rencontrer Fabrice Collignon le

    2 juin dernier pour un déjeuner "desserts".  Pour ma part, j'ai décliné l'invitation car cette première semaine de juin était déjà pas mal chargée en événements divers auxquels j'avais décidé de participer (salon Culinaria², balade bio pédestre dans Bruxelles, …).  Dommage pour moi car je l'ai bien regretté !

     

    Voici donc le parcours de ce jeune pâtissier [source : http://www.fabricecollignon.be]

     

    Diplômé de l’Ecole Hôtelière, Boulanger-Pâtissier-Chocolatier, spécialisé en Confiserie, Glacerie & Pâtisserie Fine, Fabrice Collignon a pu mettre ses compétences durant une dizaine d’années au service de maisons de grande renommée…

    De l’ancien « Scholtsteshof » (2 étoiles Michelin) aux côtés de M. Roger Souvereyns à Hasselt, en passant par le « Restaurant Daniel » (2 étoiles Michelin) à New York auprès de M. Daniel Boulud, il a parfait sa formation de Chef Pâtissier au « Restaurant d’Alain Ducasse » (3 étoiles Michelin) à Paris…

    Il a par ailleurs coordonné le projet d’édition du « Grand livre de Cuisine d’Alain Ducasse, Desserts & Pâtisserie » (Editions A.D.F., Mai 2002), tout en donnant des formations à l’Ecole « De Gustibus, A.D.F ».

    Enfin, après 2 années passées au « Wengé » (Food & Store ), au Grand-Duché de Luxembourg, en tant que Chef Pâtissier & Responsable de production, il nous fait à présent partager son expérience de pâtissier gastronomique… dans sa boutique à Bruxelles !


    Lors de ma visite dans la boutique de Fabrice Collignon, j'avais acheté des croquinettes, ou croustinettes (je ne me souviens plus du nom) aux parfums de rose, lavande, bergamote, violette, …  Non, non, ce ne sont pas des macarons !  Ce sont de tous petits biscuits secs très croquants.  Très, très bon !

     

    Fabrice-Collignon_4.jpg

    Aussi des financiers au thé matcha et mini-cakes (ou muffins ?) abricots et lavande (pas de photo).  Habituellement, je les fais moi-même, mais j'avais envie de goûter les siens.  Très bons tous les deux, mais personnellement je trouve qu'il n'y avait pas assez de matcha dans les financiers.  (Faut que je précise que j'adore le thé matcha dans les desserts.)

     

    Et puis, les gâteaux en parts individuelles !

    Ils ont malheureusement un peu souffert durant le transport

    Parmi les 4 gâteaux choisis, j'en ai pris 2 sans sucre pour le petit mari.

    J'ai oublié le nom de 2 gâteaux, par contre j'ai toutes les compositions !

     

    Fabrice-Collignon_1.jpg   Fabrice-Collignon_2.jpg

    Fabrice-Collignon_3.jpg

     

    Le long brun (sans sucre : mousse au chocolat noir, gelée cassis-violette, biscuit cacao).

    Le rose : le célèbre Ispahan de Pierre Hermé bien évidemment, sans devoir faire le déplacement jusqu'à Paris !  Une pure merveille (macaron, crémeux à la rose, framboise et lychee frais).

    Précision : n'ayant jamais goûté au Ispahan de Pierre Hermé, je ne peux donc faire de comparaison.  Mais je suppose qu'e les deux doivent se valoir.

    Le long blanc : Abricotine (mousse au chocolat blanc, gelée et crémeux à l'abricot, biscuit au riz soufflé et à la noisette).

    La bombe (sans sucre : mousse vanille, gelée de mûres, crémeux au chocolat).

     

    Tout était délicieux !

     

    Et pour répondre aux curieuses (La fille et Fanny) qui m'ont demandée pour quel gâteau spécifique je me déplacerais volontiers : c'est pour l'irrésistible Ispahan que je retournerai encore et encore chez Fabrice Collignon !  Mais pour les autres aussi, hein !

    La vendeuse m'a dit que la carte changeait tous les mois.  Donc, faudra bien y retourner au minimum une fois par mois pour pouvoir goûter à un maximum de ces délices !  Non ?  Ouais !!!  Si, si... c'est moi qui vous le dis !



    « Filets de bar de ligne, beurre blanc aux huîtres et ChampagneUn concert ce soir... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Juin 2010 à 11:29
    La fille
    Je me demande si son Ispahan est aussi bon que celui d'Hermé. Je pense que je vais aller voir ça...

    Je pars à Rome pour le boulot mais après je vais tester. Je te dirai.

    Bises
    2
    Jeudi 24 Juin 2010 à 17:04
    foodandfashion
    Ah merci pour ton résumé! C'est toujours sympa de pouvoir comparer les expériences. Je n'avais pas goûté l'Ispahan lors de mon passage mais à te lire, cela donne envie de faire le détour à nouveau!
    3
    Dimanche 27 Juin 2010 à 08:36
    Sylf
    Mmmmh encore une adresse à découvrir !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :