• Avant-hier soir, je me suis fait plaisir avec ...des huîtres !!!

     

    Pas de recette dans ce billet, mais juste l'envie d'exprimer le plaisir d'avoir acheté et m'être délectée d'huîtres pour moi toute seule.  Mark, si tu me lis, ce billet n'est pas pour toi !  Désolée...

     


    Rien d'extraordinaire allez-vous me dire ?   Ben si, quand même !  Parce que cela fait de nouveau un mois que je suis seule, mon chéri étant en revalidation, et que des plateaux d'huîtres étaient en promo au Delhaize durant une semaine.  Elles sont en effet de retour dans les rayons pour notre plus grand plaisir.  Et quand je vois des huîtres, je peux difficilement résister.

     

    Mais comment manger des huîtres quand on n'a JAMAIS ouvert une huître de sa

    vie ?  D'habitude, c'est toujours mon chéri qui le fait. 

     

    J'avoue avoir hésité quelques jours pour me décider.  Mais comme elles étaient en promo, et que l'envie était trop forte, j'ai donc acheté un plateau et me suis attelée à les ouvrir.  Ca a pris un peu de temps pour les premières, et pour les dernières c'était presque fastoche !  Je suis arrivée au bout de mes peines pour mon plus grand plaisir, et suis prête à recommencer bien volontiers.  Recommencer ?  Oui ...si je suis seule.  Mais si on est deux, ce sera le boulot de chéri.  Non mais ! 

     

    J'avais choisi un plateau "découverte" d'huîtres internationales : 4 Charente Maritime (France), 4 Carlingford (Irlande), 4 Loch Fyne (Ecosse) et 4 Zélande (Pays-Bas).

     

     

    Jusqu'à hier, je n'avais mangé que des françaises d'à peu près toutes les régions.  Eh bien, je ne regrette pas du tout mon choix !  Je les ai toutes aimées, et elles étaient délicieuses.


    Goût iodé pour les unes, goût de noisette pour les autres.  Entre les deux, mon coeur balance...  Arrosées d'une petite giclée d'excellent vinaigre (voir photo).  Et accompagnées de pain spécial huîtres, beurre à la fleur de sel de Guérande, et d'un bon Pinot blanc alsacien bien frais.  Mmhhh… du bonheur à l'état pur…

     


     

     


    « Linguine aux coquillages et huile d'arganTartare de thon japonisé »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Novembre 2009 à 07:57
    maminamami
    A Soissons, je travaille les huîtres avec Philou, tu viendras goûter j'espère?
    2
    Vendredi 13 Novembre 2009 à 08:33
    Apolina
    On adore des huître - même la fille!! Arcachon me manque énormément :-)!!
    3
    Vendredi 13 Novembre 2009 à 10:27
    mariellen
    tu as eu bien raison, il faut se faire plaisir, les huîtres, j'adore !!!! bisous
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Vendredi 13 Novembre 2009 à 17:22
    chapot
    Je veux bien les ouvrir, je suis presque devenue experte mais pas les déguster, c'est d'ailleurs pour cela qu'on me colle à l'ouverture, je ne risque pas de leur enlever le pain de la bouche !
    5
    Samedi 14 Novembre 2009 à 07:45
    Marie-France
    Si j'avais été chez toi je t'aurais aidée à les ouvrir et à les manger ! cela aurait été dommage pour toi car il t'en restait beaucoup moins. C'est super ces plateaux avec des huîtres provenant de diverses régions, j'aimerais bien goûter à toutes ces variétés ; on ne trouve pas ça chez nous, il faut dire qu'on est dans une région fortement productrice en huîtres, alors on est forcément un peu chauvins.
    6
    Samedi 14 Novembre 2009 à 07:46
    Marie-France
    Re-moi, ce n'est pas Chapot qui a écrit le message précédent, mais Marie-France, il doit y avoir un petit problème de commentaire chez OB, je l'ai déjà constaté.
    7
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 11:39
    Diane-plop
    Coucou Marielle,
    Hummm !! Des huîtres j'adore ça à n'importe quelle heure de la journée, même à jeun !!!. J'aime beaucoup les fines de claires, les fines d'oléron. Bref celle qui ne sont ni grasses, ni laiteuses. Mais je veux bien gôuter celles d'Irlande, d'Ecosse et des Pays-Bas que je ne connais absolument pas. Tu m'as donné envie là ... En France ils ne vendent pas plusieurs variétés dans une bourriche, c'est dommage et en plus nous n'avons que des huîtres françaises...
    Très Gros Bisous...
    Patricia - La Table de Pénélope
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :