• Mardi midi, j'ai ENFIN mangé de la salade !  Je précise "enfin" car j'adore la salade mais n'en mange quasiment jamais (trois ou quatre par an tout au plus) car l'homme de la maison n'aime pas.  Chaque fois que je lui propose de la salade, il me répond : « je ne suis pas un lapin, la salade c'est du vent ! »

     

    Je me suis donc préparée une belle assiette de salade, mais pas n'importe quelle salade !  Je me suis inspirée d'une recette publiée par Fabienne (salade de pourpier et épinard fraisier).

     

    Il me restait les feuilles centrales d'une salade bio "oreilles du diable", et je venais également d'acheter une poignée de pourpier d'été bio.

     

    Mais comme je ne pouvais pas attendre encore 15 jours pour manger la salade (le temps de faire mariner de la feta comme Fabienne), j'ai utilisé un fromage de chèvre frais bio aux tomates séchées et basilic.  Je préfère même, car je ne suis pas trop feta (trop fort pour moi).

    N'ayant pas non plus de baies d'épinard fraisier, je les ai tout simplement remplacées par des petites fraises bien sucrées.

     

    Voici donc ma version.  Je peux vous dire que je me suis régalée.

    Cette salade toute en couleur est composée de saveurs qui font titiller les papilles : amertume (oreilles du diable), douceur (pourpier), sucré (fraises), terreux (betterave), acidité douce (balsamique), et le fromage de chèvre.  Une harmonie de goûts, mmmm...

    A faire et re-faire souvent.

     

    Salade fraîcheur toute en couleur

     

    Ingrédients (pour 1 personne) :

     

    - quelques feuilles de salade "oreilles du diable"

    - une poignée de pourpier d'été

    - quelques petites fraises bien sucrées

    - une toute petite betterave rouge crue

    - fromage de chèvre frais aux tomates séchées et basilic

    - 3 càs d'huile d'olive extra vierge bien parfumée

    - 1 càs de vinaigre balsamique de Modène

    - fleur de sel de Guérande

    - poivre du moulin

     

    Salade-fraicheur-toute-en-couleur_1.jpg

     

    Réalisation :

     

    Laver la salade et le pourpier.  Essorer.  Couper les feuilles de la salade "oreilles du diable" en deux afin d'avoir des feuilles moins longues.

    Rincer les fraises sous un filet d'eau.  Les sécher et les équeuter.

    Eplucher la betterave et la râper avec une râpe à gros trous.

    Couper le fromage de chèvre en morceaux (pas facile de faire de beaux cubes avec du chèvre frais, mais peu importe).  Note : j'aurais pu utiliser tout le fromage car c'était un petit.

    Préparer la vinaigrette.  Mettre l'huile, le balsamique, sel et poivre dans un petit bocal.  Fermer et secouer vivement.

     

    Disposer tous les ingrédients sur une assiette et arroser avec la vinaigrette versée en filet par dessus.

     

    Salade-fraicheur-toute-en-couleur_2.jpg   Salade-fraicheur-toute-en-couleur_3.jpg

     

    Il ne reste plus qu'à fermer les yeux et se régaler...

     

    A bientôt...

     

     

     

     


    10 commentaires

  • Il fait chaud, toujours et encore très très chaud, de plus en plus chaud, à la limite du supportable.

     

    Samedi matin, j'ai été faire mon p'tit tour au marché de la place Flagey, surtout pour aller chez le producteur de légumes bios que j'ai eu l'occasion de rencontrer lors d'une balade bio organisée un samedi matin de juin par Bioguide et à laquelle j'avais participé.  Ce producteur bio était "une" des découvertes lors de cette balade.

     

    J'ai aussi encore acheté de la burrata à la demande insistante du petit mari (il n'est vraiment pas raisonnable !), burrata que nous avons mangée samedi midi dès mon retour du marché.  Après le repas, il m'a dit : « Dorénavant, pour moi, c'est fini la mozzarella di bufala ! »

     

    Bon, pour en revenir au marché, je suis ensuite passée devant le poissonnier et, là, dans son camion-frigo j'ai vu des crevettes énooormes !  En fait, des crevettes géantes (± 23 cm).  J'en ai pris 4 et j'avais ± 800 grammes, soit 200 g/pièce.  Par contre, pour le prix, ce n'était vraiment pas donné !  Je n'en prendrai pas toutes les semaines, ça c'est sûr.  Mais elles étaient vraiment excellentes.

     

    Voici donc comment je les ai préparées.  C'est une recette ultra simple (si on peut appeler ça une recette), mais ô combien délicieuse.  Recette déjà faite quelques fois, avec des crevettes bien plus petites, dont on ne se lasse pas.  D'habitude, on accompagne ces crevettes d'une salade et/ou de pain, mais samedi soir on a eu largement assez avec les crevettes seules.  On a beaucoup moins d'appétit avec ces fortes chaleurs qui nous assoment.  Arrosées d'un petit rosé Pink Flamingo, gris de gris, vin de pays des Sables du Golfe du Lion, servi bien frais, que du bonheur…

     

    Crevettes grillées, beurre au basilic

     

    Ingrédients pour 2 personnes :

     Crevettes beurre basilic 6

    - 4 crevettes géantes de 200 g/pièce

      (ou + si plus petites)

    - ± 70 g de beurre doux

    - les feuilles d'un gros bouquet de basilic

      frais

    - 2 gousses d'ail nouveau (sans germe) 

    - huile d'olive extra vierge

    - une pincée de fleur de sel de Guérande

    - sel de Guérande du moulin

    - poivre du moulin

     

    Réalisation :

     

    Commencer par préparer le beurre.

     

    Sortir le beurre du frigo 20 minutes avant la préparation (ou au moins 1 heure avant lors de températures "normales").  Le couper en morceaux et les déposer dans une moulinette.  Attendre qu'il soit bien ramolli avant d'ajouter les autres ingrédients.

    Eplucher les gousses d'ail et les couper en petits morceaux.  Inutile de les dégermer puisqu'il n'y a pas de germe dans l'ail nouveau.  Mettre avec le beurre dans la moulinette.

    Ajouter une pincée de fleur de sel, poivre du moulin, les feuilles de basilic déchirées en morceaux.

    Mixer jusqu'à obtention d'un beurre pommade.

    Oter le beurre de la moulinette et le mettre au frigo dans un petit ramequin ou autre contenant pour le faire durcir un peu.

     

    Couper les têtes des crevettes.

    A l'aide d'un bon couteau, couper ensuite les crevettes en deux sur toute la longueur.  Enlever les intestins (on ne peut pas les louper tellement ils sont gros).

    A l'aide d'un pinceau en silicone, badigeonner les crevettes (côté chair) avec un peu d'huile d'olive.  Saler et poivrer.

     

    Crevettes beurre basilic 1   Crevettes beurre basilic 2

     

    Faire chauffer la plancha (ici un Teppan-Yaki de table) à thermostat 5 (240°C).

    Déposer les crevettes côté chair et laisser griller ± 5minutes (dépend de l'épaisseur des crevettes).  Lorsque la carapace est déjà bien rosie, tourner les crevettes sur l'autre face et laisser encore ± 1 à 2 minutes.

     

    Crevettes-beurre-basilic_3.jpg   Crevettes-beurre-basilic_4.jpg

     

    Dresser les crevettes sur les assiettes de service.  Déposer aussitôt un peu de beurre au basilic sur chaque demi-crevette.  Déguster aussitôt.

     

    Crevettes-beurre-basilic_5.jpg



    Mmmm...

     

     



    2 commentaires

  •  

    Burrata !  Késako ?

    La Burrata est un fromage qui trouve ses origines au début du XX siècle dans la ville de Andria et qui a un aspect très séduisant. De longues feuilles de Jonc vertes tressées formant une sorte de panier enveloppent un sachet de pâte filée, dont une heureuse combinaison de fils de Mozzarella et de crème fraiche rend le goût exquis, à condition que le tout soit absolument frais. La Burrata est l'un des fromages les plus populaires des Pouilles. Dans le passé, la Burrata était confectionné avec du lait de Bufflone, mais aujourd'hui il est mélangé au lait de vache ou entièrement au lait de vache. C'est une pâte filée que l'on peut consommer fraîche avec du sel et du poivre ou que l'on peut laisser mûrir pour l'utiliser comme Mozzarella. Le poids moyen de la Burrata est d'environ 0,5 kg. C'est un petit Cacio Cavallo dont la meilleure origine est la localité d'Andria.

    [source : http://androuet.com]

     

    Cela fait des semaines (3 mois certainement) que j'étais à la recherche de burrata.  En vain.

    Nous n'en avions jamais entendu parlé auparavant et c'est Fanny qui nous en a donné bigrement envie.

     

    Puis, il y a un peu plus de 3 semaines, j'avais enfin trouvé de la burrata "bio" à un nouveau marché artisanal dans ma commune.  Contente que j'étais en rentrant à la maison !

    Mais quelle déception !  Celle que j'avais achetée (2 petites boules) était sèche au centre et la couche extérieure dure et caoutchouteuse.  Nous n'avons pas aimé du tout.  Nous n'avons pas tout mangé.

     

    Mais voila que samedi matin, en me rendant au marché de la Place Flagey à Bruxelles, j'ai ENFIN trouvé de la burrata di Puglia !

    Mmmm… quel délice !

     

    Burrata_1.jpg Burrata_2.jpg

     

    Voici comment nous l'avons dégustée.

     

    Ingrédients pour 2 personnes :

     

    - 1 burrata pugliese (350 g)

    - de la roquette (bio cette fois)

    - 4 tranches de jambon de Parme

    - tomates bios : 1 Noire de Crimée et une ½ Rose de Berne (elle était très grosse)

    - huile d'olive extra vierge de Toscane

    - fleur de sel de Guérande

    - poivre du moulin

    - pain ciabatta

     

    Réalisation :

     

    Déposer un lit de roquette sur chaque assiette.

    Couper la burrata en deux et déposer une moitié au centre de chaque assiette.  Verser un bon filet d'huile d'olive sur chaque demi-burrata.  Parsemer de fleur de sel et poivre du moulin.

    Couper les tomates en tranches et les déposer sur les assiettes.  Parsemer de fleur de sel (facultatif).

    Ajouter 2 tranches de jambon de Parme par assiette.

     

    Burrata_3.jpg

    Accompagner de tranches d'un bon pain ciabatta.

     

    Nous avons mangé ces assiettes à midi, et ça nous a calé jusqu'au repas du soir.

    Ce fut un délice, un moment de pur bonheur...

     

     


     


    8 commentaires
  •  

    Ce dimanche soir, mes amis blueseux et moi avions prévu depuis très longtemps déjà de nous retrouver tous ensemble au café concert  Le Montmartre (j'avais réservé nos places depuis plusieurs semaines) pour aller voir le concert que Jason Ricci & New Blood avaient prévu d'y donner pendant leur tournée européenne.

     

    Même si vous n'aimez pas le blues et/ou l'harmonica, je vous invite quand même à regarder cette vidéo.  C'est É-POUS-TOUF-FLANT !!!

     

     

     

    Hélas, une mauvaise nouvelle est tombée dans ma boîte mails il y a à peine une semaine.  Ce génie de l'harmonica, que nous attendions tous avec impatience de voir et entendre en "direct live", a annulé toute sa tournée européenne, suite à l'éclatement de son band, paraît-il !!???  Ce n'est évidemment pas la première fois que de telles choses arrivent, et ce ne sera certainement pas dernière.

    Quelle m…e !  Nous sommes tous très déçus bien évidemment.  C'est vraiment pas de chance. 

     

    A la place, nous aurons donc droit à un concert de  Guy Forsyth, qui n'était pas prévu à cette date forcément, mais seulement l'année prochaine.  Merci Didier de t'être décarcassé pour remplacer ce concert annulé à la dernière minute.

     

    Guy Forsyth, nous l'avons déjà vu il y a deux ans.  Ce qu'il fait est super aussi, mais le genre de musique qu'il fait n'est en rien comparable avec celui de Jason Ricci.


     

    J'apprécie nettement moins, mes amis aussi.
    Mais comme nous avions envie de nous revoir, malgré notre déception à tous, je suis certaine que nous passerons une agréable soirée tous ensemble derrière un "pot", ou deux, ou trois...  Ben oui, fait chaud, très chaud et très soif depuis une semaine, et ça va continuer !  Ajoutez à cela rires et papotages en tous genres... que du bonheur !

     

    A la prochaine...





    1 commentaire

  •  

    Il fait chaud, très chaud, trop chaud.  Et au plus je vieilli, au moins je supporte la chaleur.  Quant au p'tit mari, il supporte mieux que moi mais a du mal à respirer.

     

    Toujours pas de clim'.  On pensait faire appel à un technicien mais, pour finir, nous en avons acheté une neuve avant-hier.  Cela vaut peut-être mieux car apparemment Bosch ne fait plus de climatiseurs (pas vu sur leur site internet), et il a déjà été réparé une fois sur les 5 ans qu'on l'a.

    On viendra donc nous livrer notre nouvelle clim' ce jeudi, tôt dans la matinée, juste avant la canicule qui est prévue à partir de demain après-midi.  Cette fois on a choisi une marque spécialisée dans les climatiseurs.  J'espère que nous en serons satisfaits.

     

    Alors, vu qu'il fait trop chaud pour cuisiner, j'essaie de faire des plats "frais".  Et j'essaie autant que possible d'éviter d'utiliser le four.

     

    Donc, avant-hier soir je nous ai préparé mes spaghetti d'été (c'est comme ça que je les appelle !)

     

    Spaghetti d'été

     

    Ingrédients (pour 2 gourmands)

     

    - 300 g de spaghettiSpaghetti-d-ete_1.jpg

    - 100 g de saumon fumé (ici un pavé 

      de saumon écossais) 

    - 50 g de roquette

    - pétales de tomates confites aux

      herbes (QS)

    - poivre noir du moulin

    - 2 cuillères à soupe d'huile d'olive extra

      vierge

    - 3 cuillères à soupe d'huile vierge d'Argan

    - copeaux de parmesan (QS)

    - sablon de tomate (facultatif)

     

    Réalisation

     

    Couper les pétales de tomates en morceaux et déchirer éventuellement les feuilles de roquette en 2 ou en 3.

    Couper le saumon fumé en lardons.

     

    Faites chauffer l'eau pour les pâtes.  Ajouter du sel lorsqu'elle bout et cuire les spaghetti al dente.

    Egoutter les pâtes et les transvaser dans la casserole qui a servi à la cuisson.  Verser les deux huiles, poivrer généreusement.  Ne pas saler.  Mélanger.

     

    Ajouter les lardons de saumon fumé, les morceaux de tomates confites et la roquette.  Re-mélanger.

     

    Servir immédiatement dans des assiettes ou plats à pâtes.

    Ici, j'ai saupoudré le bord des assiettes avec du sablon de tomate (c'est excellent en plus).

     

    Râper le parmesan en copeaux avec une Microplane  (que ferais-je sans ma collection de Microplane ?), ou à l'aide d'un économe, directement au-dessus des assiettes.

     

    Spaghetti-d-ete_2.jpg

     

    Un plat de pasta chaud-froid très agréable lors de fortes chaleurs.

     

    A bientôt...

     

     



    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires