•  

    Vous êtes "chocolat addict" ?

    Vous aimez la bière belge, ou la bière en général ?

    Vous aimez les ustensiles de cuisine ?

     

    Alors, ceci est pour vous !

     

    Regardez ce que la gentille Marion du blog Crumbles et Cassonade est en train de nous concocter pour le samedi 17 avril.  Une journée à Bruxelles, très très gourmande en visites chocolatées et autres pour notre plus grand plaisir.  Très chouette journée en perspective...

    http://crumblecassonade.canalblog.com/archives/2010/03/02/17101427.html



    A emporter avec soi ?  Sa bonne humeur et sa carte bancaire ! 
     

    En tous les cas, pour ma part, je réponds "présente" à l'appel !

     

     

     



    3 commentaires
  •  

    Oui, oui, je vis encore !!!  Je suis là, et bien là !  


    Je sais, cela fera bientôt 3 mois que je n'ai plus alimenté mon blog, mais, mais…

    Je ne vais pas aller dans les détails, mais depuis la fin de l'année 2009, j'ai un très très gros coup de blues : grande fatigue (physique et morale), moral dans les chaussettes, flemmardise, …  La totale quoi !

    Ça va "un peu" mieux depuis deux jours et je vais essayer de me reprendre en mains.  Cela ne sera pas facile mais, promis, je ferai un effort.

     

    Pour ce soir, je nous ai préparé un repas improvisé.

    Un gros céleri rave acheté il y a quelques jours pour faire de la purée à la demande du chéri, mais pas envie de purée pour le moment.  Un magret de canard (de chez Patrick Dalle) sorti du congélateur hier soir.  Deux petites oranges sanguines qui se languissent dans la corbeille à fruits.  Que vais-je donc faire ?

     

    Allé, un peu d'imagination et, hop, c'est parti !

     

    Magret de canard sauce à l'orange sanguine, céleri-rave braisé

     

    Ingrédients (pour 2 personnes) :

     

    - 1 magret de canard (450-500 g)

    - fleur de sel de Guérande

    - poivre du moulinMagret-orange-sanguine-celeri-rave_2.jpg

    - 2 petites oranges sanguines

    - 5 cl de porto blanc

    - 1 càc de fond de veau déshydraté

    - 1 càc bombée de sucre Demerara

    - 1 pincée de piment d'Espelette

    - 1 belle branche de romarin frais

     

    - ½ céleri rave (ou 1 petit)

    - 1 càs de beurre doux

    - 1 càs de vinaigre de Banyuls

    - 1 càs de miel d'acacia

    - 1 càs de persil plat ciselé

    - sel fin de Guérande

    - poivre du moulin

     

    Réalisation :

     

    Peler le ½ céleri rave, le rincer, le sécher.  Couper en petits cubes de ± 1 à 1,5 cm.

    Faire fondre le beurre dans un poêlon anti-adhésif et y faire revenir, à feu moyen, les dés de céleri rave jusqu'à ce qu'ils soient dorés et tendres en mélangeant régulièrement.  Cela prend environ 25 minutes.  Saler et poivrer en cours de cuisson.

    Lorsque le céleri est à bonne cuisson, déglacer avec le vinaigre de Banyuls.  Mélanger.

    Ajouter le miel et mélanger.

    Terminer en ajoutant le persil.  Garder au chaud.

     

    Pendant la cuisson du céleri, cuire le magret et préparer la sauce.

     

    Quadriller le gras du magret de canard.  Déposer le magret dans une poêle anti-adhésive bien chaude.  Laisser cuire environ 10 minutes (le mien était très épais).  Jeter le gras de cuisson, retourner le magret et cuire encore pendant environ 7-8 minutes.  La cuisson doit être rosée.

    Oter le magret de la poêle et le garder au chaud recouvert de papier alu.

    Saupoudrer de fleur de sel et de poivre du moulin avant de le couper en tranches.

     

    Presser les oranges et verser leur jus dans un petit poêlon.  Ajouter le porto blanc et la branche de romarin.

    Faire chauffer et réduire de moitié.  Retirer la branche de romarin.

    Ajouter le fond de veau, bien mélanger au fouet.

    Ensuite, ajouter le sucre Demerara et le piment d'Espelette.  Bien mélanger jusqu'à ce que le sucre soit dissout.  La sauce devient sirupeuse.  Stopper la cuisson.

     

    Servir sur des assiettes bien chaudes.  La prochaine fois, je choisirai des assiettes encore plus petites ! 

    Dresser le céleri rave à l'aide d'emporte-pièces, les tranches de magret à côté, et deux cordons de sauce.

     

    Magret orange sanguine celeri rave 6    Magret-orange-sanguine-celeri-rave_5.jpg

     

    Verdict du chéri : C'est très très bon, ça me plaît beaucoup.  Félicitations !  La sauce, légèrement acidulée, un rien piquante et à peine sucrée se marie très bien avec la douceur du céleri rave.  Tu peux refaire !

    Mais ce soir, tu fais un effort : tu prends le clavier et tu publies la recette sur ton blog !

    Oui chef, à vos ordres !!! 

     

    Entre-temps, lui est déjà au lit dans les bras de Morphée, et moi devant mon nordinateur !  Pfff… c'est pô drôle !  

     

    Je vous dis à bientôt…


    P.S. : Je tiens à présenter mes excuses auprès des personnes qui m'ont laissé des commentaires sur mon blog ou envoyé des mails persos pour demander de mes nouvelles pendant cette longue période de silence, auxquelles je n'ai même pas pris la peine de répondre.  Mais il me tient à coeur, par le biais de ce billet, de les remercier de tout coeur.


     


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires